Nonette - Orsonnette

logo du site
  • Nonette - Orsonnette
  • Nonette - Orsonnette
  • Nonette - Orsonnette
  • Nonette - Orsonnette
  • Nonette - Orsonnette
  • Nonette - Orsonnette
  • Nonette - Orsonnette
  • Nonette - Orsonnette

Accueil du site > Tourisme > Légendes, us et coutumes

Légendes, us et coutumes

Légende de la Nonne : l’histoire raconte que le plus ancien des Comtours d’Apchon, Amblard 1er de Nonette surnommé le Mal Hiverné (meurt en 1008), enleva une jeune religieuse, suite à quoi le roi de France lui aurait confisqué Nonette. Que le nom du village soit relié à l’enlèvement de cette "nonette" reste une légende.

Légende du saut de Canilhac : au sud-ouest, la partie la plus escarpée du rocher de Nonette porte le nom de "Saut de Canillac". Il s’agirait de Monsieur de Montboissier - Canillac, condamnée à mort en 1666 par les Grands Jours d’Auvergne, qui préféra mourir tout de suite en s’élançant du haut du rocher. Une autre tradition situe ce suicide pendant un séjour hypothétique de la reine Margot à Nonette. Après de fortes libations, le marquis de Canillac, soucieux d’impressionner la reine, aurait fait le pari de franchir à Cheval le parapet de la forteresse (à moins que le désespoir amoureux ne l’ait poussé ...).

Légende à Orsonnette : on raconte qu’au XVIè siècle, le prieur recevait pour tout mariage, un "droit de noces". Cette "livrais" se composait d’une quarte de bon vin, un plat de chair des noces, un plat de potage et le quart d’un pain blanc appelé "chazeraint".



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP